Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 20:55

Ma poulette. Tu l'appelais parfois  Amadéa. C'est vrai qu'elle joue bien du piano et que, comme Wolfgang en son temps, elle invente de jolies mélodies.

 

Mais si je l'ai toujours trouvée créative, là  c'est sa perspicacité qui m'a franchement estomaquée.

 

Voyant sa mère pleurer, ce qui n'est pas rare, elle m'a demandé ce qui n'allait pas. Je lui ai  dit  toi.  Ma tristesse de ne plus te voir.

 

Et c'est là qu'elle m'a sidérée.

 

Elle m'a dit :


" Tu sais, maman, j'ai l'impression que pour lui, tu étais une paire de chaussettes chaudes. Il te mettait quand il avait froid. Et quand il n'avait plus besoin de toi, il te mettait dans un tiroir. Certain de te retrouver quand il aurait à nouveau envie ou besoin de toi."

 

Nom de nom, ma fille, tu as raison. Même si ce n'était pas si simple, bien sûr. Et j'espère de tout coeur que ta vie de femme sera simple et douce. Que tu ne seras pas comme ta mère une femme de tempêtes et de batailles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cat - dans Ma poulette
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cat
  • Le blog de Cat
  • : Tribulations sentimenthe-à-l'eau- rocambolesques post-divorce d'une quadragénaire.... ou mes amis, mes amours, mes emmerdes ( Merci Charles!)
  • Contact

Recherche

Liens