Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 18:41

Non, non, non, je ne parle pas de la femme d'un autre, Mystère O. en  l'occurrence. Je parle d'un livre qui se dévore, que j'ai retrouvé dans ma bibliothèque aujourd'hui à midi, parce que je n'avais plus rien à lire......et que je viens de terminer à l'instant.


Je le concède, le titre est pour beaucoup dans le fait d'avoir choisi ce livre juste maintenant. et comme le disait si bien mon Sigismund adoré....... Il n'y a pas de hasard en vie psychique.



Ce petit roman, dont je viens de découvrir qu'il s'est vu attribuer le prix Médicis en 1993, mais bon, on n'est pas là pour parler de cela et de faire un genre de titre-dropping, se lit rapidement. Déjà la succession de petits chapitres donne un rythme enlevé et rend la lecture plus avide..... ( Il y a aussi  du blanc sur les pages et mine de rien, ça fait moins de lecture!)


Je me reconnais un peu beaucoup dans le personnage de Claire, médecin, amoureuse de Thomas qui lui avoue d'emblée être marié et père d edeux enfants, famille qu'il ne quittera pour rien au monde.  Leur histoire de développe lentement, sans aucune tension, dans le bonheur. Claire arrange ses journées pour Thomas. Elle imagine sa vie de famille heureuse, ses enfants adorables, sa femme, belle et amoureuse....puis vient le jour où.....   Je ne vous dirais rien de plus........  Non, vous ne saurez pas que c'est le boucher qui a tué la soeur de la concièrge..... Tra la lèreuuuuuuuuu!

 

Je voudrais bien développer, mais j'en dirais trop.Toujours est-il que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin........  Voilà, dorénavant, appelez moi Verte, comme dans le livre de Marie Despléchin ( Verte, adorable petite sorcière !!!! tout moi quoi, l'adorablitude en moins, peut-être.... et encore!)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cat
  • Le blog de Cat
  • : Tribulations sentimenthe-à-l'eau- rocambolesques post-divorce d'une quadragénaire.... ou mes amis, mes amours, mes emmerdes ( Merci Charles!)
  • Contact

Recherche

Liens