Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 16:29

besson-couverture.jpg Je viens de terminer ce roman de Philippe Besson, dont j'avais déjà lu Un homme accidentel.

 

Louise aime Clément. Clément quitte Louise. Alors Louise quitte la ville et part en une sorte de voyage initiatique de la vie sans lui..... passant par des villes connues d'eux deux ou non..... et écrit des lettres. 

J'ai eu un coup de coeur pour le titre du roman, tiré de la chanson de Françoise Hardy que j'aimais tant. Et comme la voix feutrée de Françoise, ce roman décrit par touches délicates le processus du deuil amoureux. Délicates malgré cette douleur qui étreint Louise, douleur si présente, si étouffante..

 

Un extrait......

 

Aimer, ce n'est pas emprunter des routes toutes tracées et  balisées. C'est avancer au-dessus de précipices et savoir qu'il y a quelqu'un au bout qui dit dune voix douce et calme: avance, continue d'avancer, n'aie pas peur, tu vas y arriver, je suis là.

 

Editions 10-18 p.126  Toute la page est un bijou....... J'aurais tant de choses à dire sur le texte entier, mais je suis réduite au silence si je ne veux pas vous priver de la découverte......

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cat
  • Le blog de Cat
  • : Tribulations sentimenthe-à-l'eau- rocambolesques post-divorce d'une quadragénaire.... ou mes amis, mes amours, mes emmerdes ( Merci Charles!)
  • Contact

Recherche

Liens