Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 17:05

Je suis dans les extrêmes, cela rend certaines personnes de mon entourage totalement folles........

Quand j'aime une chanson , je l'écoute jusqu'à l'écoeurement total....Quand je découvre une nouvelle recette, je la fais jusqu'à  ne plus pouvoir la sentir......point de modération chez moi! (Si je buvais de l'alcool, ce qui n'est pas mon cas, non merci! je pense que je serais  ivre morte ou abstinente !)

En ce moment, en raison d'une réflexion profonde sur le ménage dans mon auguste trois-pièces, eh bien cela frise la maniaquerie complète. L'aspirateur attend joyeusement dans le salon de pouvoir se rendre utile . Hier soir, après un passage soigneux dans la pièce à vivre, ma fille a dîné et fait des miettes....Hop! Sans attendre , un coup de mon Tornado ( je suis Zorrette) et le lino était nickel. Certes, j'adore marcher pieds nus et des miettes qui collent aux petons, c'est .... pour le moins agaçant, non? Mais cela fait longtemps que ce n'en était pas à ce point....... La table est exempte du moindre papier, (oui, tous triés et rangés dans des pochettes), on mangerait par terre, dans la cuisine ( remarque, quelle drôle d'idée....)Il n'y a guère que la salle de bains qui ressemble à un champs de bataille.....Mais c'est qu'il y a du boulot et besoin de beaucoup de produits pour rendre la bête regardable...... Cela dit, je sens que je vais m'y attaquer bientôt........et cela rutilera....Je chanterai "Un jour, mon Prince viendra " mais pas sur son destrier parce que je n'aime pas les chevaux.........ou "Siffler en travaillant...." avant que mon petit nain à moi n'en rajoute une couche  en coupant les cheveux des Barbies quand elle est dans son bain........!

 

J'ai honteusement copié sur toi, Julamrie;....mais on a plein de points communs je crois.......

Repost 0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 08:43

En suite logique à mon article précédent, je voudrais clamer à la face du monde ma condition de bordélique.......

Oui, je suis bordélique......bordélique et feignasse....

 

Un Cosmo d'il y a  ouh.....quelques mois.......posait cette question brûlante: " Peut-on réformer une bordélique?"  Je crois que la réponse est : "Ca dépend des moments..........."

 

Il y a des moments où je me réforme moi-même, où je deviens un foudre du chiffon, où le rangement devient un art dans lequel j'excelle ( si, si, ne riez pas, vous n'êtes pas là au bon moment, c'est tout!).....et d'autres où franchement, le seul but de ma vie de femme d'intérieur ( appellation totalement erronée dans mon cas....- je suis une femme psychiquement d'intérieur, voilà!)  est de vivre dignement et non dans le chantier absolu!

 

Tout le problème réside dans ma descendance....Ma fille suit mes traces. Cela ne me dérange en rien.....mais quand elle oublie sa culotte sur le sol devant le canapé, le pot de yaourt sur la table basse, sa veste sur le meuble de l'entrée.....il y a des moments où je me dis que la vie serait décidément plus simple si nous étions toutes deux ordonnées.......

 

Pour commencer, il faudrait que je jette...j'emmagasine des trucs dingues, j'ai gardé tous les dessins de ma fille, ses chaussures, ses vêtements de bébé....j'ai du mal à jeter.....à me séparer.... ( choses ou gens, même combat...)

 

J'ai l'abandonnite aigüe.......

Repost 0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 08:33

Avis à la population:

 

Je suis en passe de réaliser mon fantasme absolu........le but suprême de mon existence de documentaliste refoulée.....

 

J'ai acheté hier  un meuble classeur à tiroirs.........pour dossiers suspendus........Je vais enfin pouvoir classer mes fiches de prép, mes leçons, mes exercices types dans des jolis petits dossiers ( parce que les classeurs à levier, je n'en peux vraiment plus et ça prend un place folle....)

 

Hier, j'ai donc pris ma fille sous le bras, Hop, direction Cora  dans la quête du Graal.....Le meuble était d'envergure, la bête en question mesurant tout de même 1m34 de haut, il m'a fallu toute la force de mes petits biceps atrophiés par le manque d'exercice pour traîner l'objet jusqu'à la caisse, puis jusqu'à ma voiture, sous l'oeil au mieux goguenard des mâles qui hantaient la galerie marchande à l'heure du déjeuner....Pas un ne m'a proposé son aide....Si...un vieux papy adorable qui frisait les 85 ans a voulu m'aider à hisser l'engin sur le caddy...J'ai refusé, j'ai ma fierté......

Je me suis donc débrouillée toute seule, comme une grande pour basculer ma merveille dans ma petite "Cerise" chérie ( euh, c'est ma voiture.....) puis dans mon garage.

 

Et ce matin, aïe, courbatures..... Wonderwoman a besoin d'entraînement, moi , j'vous l'dis!

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 03:16

Pourquoi mon chat vomit-il toujours sur le tapis? Et en pleine nuit? Et pas sur le lino, plus facile à nettoyer?

Pourquoi est-ce toujours quand j'ai envie d'un coca bien frais qu'il n'y en a plus au frigo?

Pourquoi quand ça ne va pas, ai-je toujours envie d'une tablette de chocolat aux noisettes et non de haricots verts vapeur?

 

Dans le même ordre d'idée, pourquoi était-ce toujours quand j'étais seule avec ma fille ( sans son papa) que la chaudière tombait en panne ( 12 degrés le matin dans la maison....gla gla gla)?

 

Pensons    PO- SI- TIF! Il faut voir la vie en ROSE

 

 

J'ai découvert que je pouvais mettre des mots en couleur ! Youpi! Voilà ce qui s'appelle Voir le bon côté des choses! Si mon chat ne venait pas de se purger sur ma descente de lit, pas de découverte de mise en page...héhé......Chuis optimiste!

 

Et comme le chante si bien je ne sais pas qui dans un film de Jack ( Comment ça quel Jack? Nicholson,voyons!) 

 

"Always look at the bright side of life!"

 


Ou Satchmo....

 

"Leave your worries on the doorstep, just direct your feet, on the sunny side of the street......."

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 03:02

Jeune femme en forme de 8

avec casseroles, traumas et névroses en tous genres,

bien entourée

avec  priorités

bavarde mais spirituelle

glamour mais très perfectible

optimiste mais réaliste

un brin bordélique(non, créative et bohème!)

mais assez organisée finalement

généreuse ( entendez dépensière!)

flanquée d'un chat qui perd ses poils

( un amour de bestiole)

parfois énervée

partant en live ( mais toujours pour la bonne cause)

serait désireuse de donner, donner et donner encore

mais refuse le fond perdu,

aime les histoires rock'n roll

mais fuit les tordus.

Repost 0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 04:24

Envie de simplicité, de pureté, de retour aux sources...j'ai changé la présentation.....Z'en pensez quoi?

Repost 0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 03:33

Un blog, c'est bien, c'est chouette. Mais ce que je n'avais absolument pas mesuré, c'est ce qui pouvait en découler....je n'aurais jamais imaginé que viendraient lire mes textes des gens que je souhaitais laisser hors de cette expérience ou que je pensais totalement inintéressés!

 

On raconte tout, on se parle à soi, on est seule devant son écran....des amies vous lisent et vous en parlent, vous laissent des commentaires.........On se sent entourée de gens gentils, sympas, bienveillants et tout à coup, CRAC! le cocon, se fendille et on se retrouve à devoir se justifier parce que telle ou telle personne a lu une page et n'est pas d'accord ou découvre un aspect des choses qui lui avait échappé! La liberté n'est pas facile à appréhender, dites donc!

 

Et c'est là, comme je l'ai déjà dit, que le jouet se casse, que l'on se retrouve avec un espace de liberté en moins ( car certains n'hésitent pas à vous enjoindre de ne plus JAMAIS parler d'eux ) alors que l'on avait trouvé un formidable moyen d'expression. Je sais que je suis moins drôle, moins incisive ces derniers temps...... c'est que je me sens  moins libre , je mesure, je pèse mes mots..... et pour la spontanéité , il n'y a rien de plus dévastateur..........

Repost 0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 03:16

Je suis tout excitée, parce que j'ai appris à graver des CD.......Il en faut peu pour me contenter, faites passer l'info. En général, de toute façon, je suis facile à satisfaire. C'est ce que je m'évertuais à répéter à certains membres de ma famille qui me demandaient sans cesse ce que je voulais pour mon anniv ou pour Noël: ce n'est pas difficile de me faire plaisir . Déjà , offrez moi du rêve, du luxe....du joli, du beau , du doux....du CHER? Oui accessoirement ( j'ai parfois tendance à mesurer l'affection que l'on me porte à l'aune de ce que l'on m'offre! Pas bien, vénal, tout ça! C'est l'intention qui compte, oui d'accord, mais quand même! )

 

Mais là, apprendre à me servir du vulgaire canasson qui me sert de PC ( eh oui, je ne possède pas un cheval de courses!) me laisse entrevoir des manipulations réjouissantes. Graver un CD, télécharger (en toute légalité, hein!) des morceaux de musique et les transférer sur un lecteur.....Déjà quand j'ai découvert que mon ordi possédait un port USB, je me suis sentie rassurée, je ne courais pas droit à la faillite informatique. Plus généralement, ce qui me fait plaisir dans cet apprentissage, c'est qu'à terme ( oh, je le concède, un terme bien lointain, mais tout de même!) je saurai me débrouiller seule devant mon écran, sans avoir chevillée au corps la trouille paralysante de commettre un impair qui va froisser la bête ( je ne suis pas ordiplomate!) et me faire dépenser l'équivalent de la pension alimentaire en déblocage, rebootage, etc....pour pouvoir à nouveau consulter mes mails, me vider l'esprit par le biais de ces écrits ou la reprise approchant, pondre des jolis petits exercices à l'attention des chères têtes blondes que l'on me confie chaque mois de septembre!

 

Celle qui joue, entre autres, le rôle de mentor informatique me soutient cependant que ce n'ets pas dur de se faire comprendre de la machine....c'est sûr, il paraît que c'est binaire. Voilà où le bât blesse, c'est que je ne suis pas binaire! Attention, je vous entends penser: " Oui, elle est primaire!" Non plus! Entre le blanc et le noir, il y a une infinité de gris!

Repost 0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 03:07

Vous ai-je déjà dit que je suis un roquet ? Par le passé, quelqu'un m'a déjà baptisé Pittbull, mais ce n'est vraiment pas gentil, ça.

 

Hier aprèm, je suis allée à lapiscine avec un copine et sa fille et je n'ai pu m'empêcher de jouer les redresseurs de torts. C'est plus fort que moi, il faut que j'ouvre ma grande gueule. Ma copine , qui m'a suivie dans ma folie Robin des bois, m'a dit par après que jepartais au quart de tour...c'est vrai..... il faut le reconnaître. Je me suis énervée contre une bande de jeunes. Un garçon  prenait visiblement très à coeur son rôle de tyran  et s'en prenait à une jeune fille qui n'arrêtait pas de pleurer. J'y suis allée....il a fini par me dire " Je ne veux pas me disputer avec vous, vous avez la chance d'être une femme*"! Macho en plus d'être minable! Je souhaite bien du courage à celle qui choisira de mêler son patrimoine génétique au sien, elle vivra  dans la terreur permanente.

 

 

* Si j'avais été un garçon, m'aurait-il pour autant cassé la gueule?

Repost 0
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 02:10

J'ai avec le sommeil des rapports conflictuels depuis ma plus tendre enfance et ses insomnies! Alors , quand cette nuit, à 2h30 précises ( admirez ma " Suissitude"), j'ai été tirée du sommeil par des gloussements et des bavardages sur le palier du dessous, j'ai eu du mal à garder mon calme. C'est le genre de trucs qui m'exaspère, ça, le mépris total de l'autre. Et vas-y que les voisins papotent à voix haute , sur le palier au lieu de le faire dans leur salon, bien installés.....

 

Et moi qui suis la première à demander à ma fille de ne pas parler trop fort dans les parties communes pour ne pas déranger les autres!*

 

Après moultes tergiversations, j'en ai eu marre et au bout de 15 minutes à me dire:

" Bon, ils vont se rendre compte que cela ne se fait pas......" - entre nous , ne jamais compter dans ces cas-là sur l'hypothétique bonne éducation des contrevenants-

" Ils vont mettre fin à ce potin",

j'ai eu une réaction épidermique, j'ai ouvert rageusement ma porte et leur ai demandé de bavarder moins fort ou ailleurs..........Quand ils se sont mis à rigoler, j'ai rajouté que ce n'était pas drôle........

 

Le silence est retombé vite fait mais qui se sentait mal? C'est Bibi!

 

Et c'est là le paradoxe du respect de l'autre, celui qui se sent agressé n'ose rien dire. J'en veux pour preuve le mal ( pour moi , c'est l'impossibilité!) de dire à celui qui professe des idées racistes - j'avais une copine comme ça- de se taire parce qu'il ne dit que des conneries et qu'il nous met mal à l'aise!

 

 

Alors , maintenant je dis " Sus aux casse-pieds", " Haro sur les emmerdeurs", " Mort à l'irrespect". A partir de maintenant, je me lance dans une croisade contre les "cons" ( appellation un peu rapide certes, mais qui a 1 le mérite d'être claire, 2 qui me sauve du trou , parce que je ne trouve pas encore le terme adéquat - le manque de sommeil peut -être?????). Oui, si vous aussi, vous en avez assez de ceux qui vous piétinent en ne pensant qu'à eux, rejoignez mon mouvement, vous serez les bienvenus ( je me sens un peu seule dans mon combat....)

 

Mais attention, il faut agir dans le cas d'une  A.S.( entendez par là une Agression Sérieuse), hein, il ne s'agit pas de se mettre à aboyer tous azimuts, dès que quelqu'un nous regarde de travers ( au risque accru  de passer pour la harpie de service!).  Car trop d'intervention risque de tuer l'intervention........

 

Faisons reculer tous ensemble ( Tous ensemble, ouais, ouais!) l'individualisme forcené et ouvrons une ère de sérénité dans les rapports humains! Tous avec moi!

 

 

 

 

* De plus, le respect de l'autre est mon cheval de bataille, dans l'éducation que je tente de donner à ma fille et dans mon travail. C'est venu avec le lait maternel- dans mon cas , ce serait plutôt avec l'éducation grand-paternelle, dont le mot d'ordre était " Surtout ne pas déranger, ne pas se faire remarquer, penser aux autres ". Des valeurs fortes, certes, mais qui parfois me font endosser le rôle de la psychorigide de service, du moins c'est comme ça que je me sens. Si on renverse la vapeur, je suis aussi celle qui  agit, sans se laisser marcher sur les pieds. Sans diplomatie certes, mais quand on y réfléchit, c'est plutôt valorisant de ne pas subir.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Cat
  • Le blog de Cat
  • : Tribulations sentimenthe-à-l'eau- rocambolesques post-divorce d'une quadragénaire.... ou mes amis, mes amours, mes emmerdes ( Merci Charles!)
  • Contact

Recherche

Liens