Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 20:39

Il faut s'accrocher parfois un peu pour tout comprendre, mais ce gars est épatant. Il avait rendu un hommage plein d'humour ( il fallait le faire!) lors des attentats de Paris. 

Il me fait rire dans cet édito, par les critiques qu'il adresse aux différents candidats ( Mélenchon et ses hologrammes, Macron et son épouse, la farine et les oeufs....) mais c'est avant tout une diatribe contre le populisme ( et une bonne ration de piques contre le coq gaulois " qui se croit toujours si supérieur " je plagie Kévin Kline dans Un Poisson....). 

 

Morceaux choisis

 

A propos de l'enfarinage de Valls à Strasbourg

Anywhere else, it might be a bad sign to have flour thrown at you, but in a country where pastries have greater constitutionnal rights than people, it is technically possible that this was actually an honor!

 

A propos de Jean Lassalle et son béret

He is almost offensively french

 Une définition d'un " exit" à la française

This could be the most desastrous exit in french History and that is aknowledging that a french exit normally refers to drinking a entire bottle of red wine and then leaving the party with the host's wife!

La France, gardienne de la sûreté de l Union européenne..la France qui regarde un escargot et lui dit " I have got to get you in my mouth"!- mal barrée,  the IIII-YOU! 

Il me fait rire, ce type, mais je pratique l'autodérision.. et pour une fois qu'on ne parle pas de la saleté des Français ( Grace Jones avait même dit un jour dans une interview qu'à la piscine, elle gardait des claquettes parce les Français faisaient pipi sous la douche... Alors qu'on sait bien, depuis les Inconnus, que les Français  pissent dans le lavabo....)...

 

 

 

PS, plus j'écoute, plus je me dis que les Français intervenants ont un accent épouvantable! Laurence Haïm, après des années ( de 1992 à quoi....2016?)  de vie aux EU, voyons, voyons...

Repost 0
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 22:26

J'ai failli mettre dans l'article précédent le lien vers la vidéo d'Alanis Morrisette You learn. Ca collait plutôt bien avec le titre de " Psychologue de Prisunic" - je n'ai rien contre Prisunic- mais cela fait un peu "cheap" et pas franchement très réfléchi.

Il m'arrive souvent de trouver dans les chansons pop que j'écoute parfois jusqu'à la nausée des "messages" qui me permettent parfois de trouver une nouvelle façon de voir les choses, une petite fenêtre vers une nouvelle réflexion...le réconfort de ne pas me sentir seule à ressentir ce que je ressens. 

Je pourrais vous trouver tant d'exemples qu'aucun ne me vient maintenant....

Un jour, bientôt, en dissert de philo, on trouvera des citations de U2, des Cranberries, Socrate des temps modernes! Maïeutique du 21e siècle.....

Repost 0
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 15:45
Happy  Happyness

Accueillez l'amour et la chaleur qui entrent dans votre vie. Calinez votre chat. Mettez votre parfum préféré. Maquillez-vous légèrement ( version fille!) Ayez une pensée émue pour ceux que vous aimez. Etirez-vous en souriant. Profitez de l'instant présent. Mangez une crème au chocolat. Dormez avec votre licorne. Embrassez fort votre fille en lui disant que vous l'aimez.  Aimez-vous vous même. 

 

Soyez heureux. Vous le méritez. 

Repost 0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 10:13
Quel philosophe!
Repost 0
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 18:38

On m'a demandé récemment si je faisais la cuisine. Je passe régulièrement pour un fin cordon bleu ( la bonne blague).

La réponse est " NON".

Je fis, du temps de ma splendeur conjugale, des plats compliqués. Puis je regardais d'un oeil content mon mari et mes invités se régaler tandis que moi, épuisée et nourrie d' odeurs toute la matinée, je ne pouvais pas en avaler une bouchée. Je suivais le précepte éculé " Le chemin du coeur d'un homme passe par celui de l'estomac". J'ai compris depuis que c'était viser bien trop haut et que les délices d'un bourguignon paraîtraient toujours bien fades à côté d’une étreinte torride* - et encore, je pèse mes mots! Cependant cela ne m'empêchait pas de préparer à dîner à mes amoureux qui appréciaient mes salades, mes plats végétariens ou très viandards, et je le faisais avec plaisir.

Aujourd'hui, je fais juste à manger, ma fille n'étant pas amatrice de plats compliqués ( excepté le boeuf bourguignon et le veau Marengo de N. dont elle parle encore!).

Et encore... Entre le plaisir d'un chapitre de roman et une session cuisine, je choisirai toujours la lecture. Et ceci est valable pour n'importe quelle tâche ménagère.

* Encore que.... A un certain point de la relation, tout se discute!

Repost 0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 21:34

J'ai déjà parlé sur ces pages de ce principe rigolo qui prétend qu'on est chacun à 5 personnes max de n'importe qui dans le monde- étant petit, comme chacun sait ( ce qui veut dire que je suis à 5 personnes max de moi-même, j'en suis ravie, je vais en profiter pour me faire parvenir mon admiration sans bornes).

Je vous engage donc, chers lecteurs, à claironner partout autour de vous que Cat, votre humble servante, adore Etienne Daho. J'aimerais bien qu'il le sache! Je l'ai déjà contacté sur FB, mais il resta muet. Irvin Yalom, prof émérite de psy à Stanford avait gentiment répondu à mon mail....Dites-lui merci de ma part!

Repost 0
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 18:06

Voilà un bon moment ( une bonne trentaine d'années, au bas mot) que j'ai perdu toute foi en l'égalité humaine.

Je ne m'aventurerai pas sur le terrain philosophico-politico- sociétal ( surtout pas en ces temps houleux où le fait de naître de ce côté-ci du monde nous protège des affres de l'exil). Je vais me cantonner au champ biologique.

Je ne suis pas l'égale de certaines de mes amies qui peuvent dévorer sans complexe et sans prendre un gramme. C'est un poil exagéré, mais moi, je regarde une lichette de tarte aux poires et hop, c'est DDF et deux kilos de plus sur la balance. Si la dégustation est virtuelle, les kilos ne le sont pas.

Je ne suis pas non plus l'égale de certaines de mes comparses face aux aléas de la vie. Et c'est prouvé. Je l'ai lu. Dimanche dernier, pendant que je faisais un marché aux puces et que j'attendais que quelqu'un s'intéresse au fourbi que ma mamounette avait sorti et joliment étalé sur une table de fortune ( planche à tapisser d'Ex Mari et tréteaux de guingois du voisin!). Oui, je reprends, je l'ai lu, dans un Top Santé datant de septembre 2013 ( Mamounette garde tout, pire qu'une prof de maternelle).

Non, nous ne sommes pas tous égaux face aux aléas de la vie. Et pire. Pour peu que notre vie privée soit chaotique, notre enfance peu "sécure" ( z'avez vu comme je vous sors de jolis gros mots de psy?) et, et, et, que l'on soit du genre "petit porteur de sérotonine", le deuil, l'échec, la rupture, la tuile, l'emmerde, quoi, ne sera pas vécue de la même façon. Ne sera pas "digérée" de la même façon.

Ça vous paraît peut-être stupide, évident, mais formulé ainsi, moi, ça m'a ouvert les yeux. Ca donne du sens à ce qui m'arrive régulièrement, cette dévastation, cette chute vertigineuse dans la tristesse.

Donc, raison de plus pour être doux avec soi-même. Indulgent. Et éviter les situations qui engendrent des traumatismes.

J'en entends déjà certains s'agiter et ronchonner. Oui, la vie, c'est la vie, Les ennuis en font partie.

Mais femme avertie en vaut deux. Je vais dorénavant prendre grand soin de moi.

Repost 0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 19:22

Quand nous sommes au pied de la montagne, nous pouvons en contempler le sommet.

A vos équipements d'alpinistes. 4,3,2,1.....grimpons ( grimpons, qu'un peu d'air pur, stimule nos poumons!!!!! Pom pom pom!)

Repost 0
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 19:47

En discutant ce soir avec une copine, je me suis dit qu'on pouvait, en matière amoureuse, se fixer un plan de découvertes, chercher à rencontrer un grand, un blond, un Irlandais roux du signe du sagittaire ( Mon homme idéal "de quand j'avais 15 ans")....

Cette copine rencontrant souvent sur son chemin des médecins, je me suis rendue compte que je n'ai jamais frayé avec un homme en blouse blanche ( ni avec un musicien, peintre, sculpteur, prof des écoles, ...)

Je me suis dis que j'allais passer une annonce:

Cherche à rencontrer psy, urgentiste, dentiste ou anesthésiste. Proctologue, s'abstenir!

Repost 0
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 10:31

Pas pour Homme et Femme!

Tapez Bonheur dans votre moteur de recherche préféré et vous trouverez des citations à foison, certaines optimistes, d'autres qui vous donneront envie de vous asseoir par terre dans l'instant et de pleurer comme un bébé.

Il revient à ma mémoire, quand je pense au mot Bonheur, une citation que j'attribuais à Goethe. J'en ai cherché l'énoncé exact mais il resta introuvable sur le net.

Johann Wolfgang, si jamais la citation était de toi et si jamais tu me lis, pardon, j'essaie de la recomposer de mémoire, auf Deutsch, bitte! Si elle n’est pas de toi, elle doit venir tout droit d'une papillote de Noël ( pas d’une gaufrette philosophique, le texte est trop long!).

Das Glück is nicht ein anders sein

Ein Gast von fern, ein selt'nes Gut

Das Glück ist nur der Sonnenschein

Der auf den Alltagsdingen ruht.

J'imagine qu'il y a parmi mes rares lecteurs -trices des non- germanophones... Roulements de tambour et ......Traduction:

Le bonheur n'est pas une autre façon d'être

Un invité qui vient de loin, un bien rare

Le bonheur est le rayon de soleil

Qui baigne le quotidien. ( ruht a une nuance reposante que je ne réussis pas à traduire: le bonheur est calme, serein, apaisant)

Oui, oui, oui, je suis d'accord, je n’ai fait aucun effort pour la rime ( n'est pas Goethe qui veut!), ça sent son étudiante de première année qui peine sur sa première version mais bon, en gros, vous avez compris le pitch.

Je propose d'ouvrir ce soir la chasse au bonheur. D'aller le débusquer dans les recoins les plus secrets, de le traquer jusque là où il nous paraît impossible qu'il s'y cache.

Munissons-nous de petits cailloux dans notre poche gauche ( de haricots si vous vous sentez plus Jack que Petit Poucet) et, pour chaque petit bonheur éprouvé ( petit, hein, même minuscule- sinon, on prendrait des galets de belle taille), de le faire passer dans la poche droite.

Gageons que la poche droite sera souvent bien remplie!

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Cat
  • Le blog de Cat
  • : Tribulations sentimenthe-à-l'eau- rocambolesques post-divorce d'une quadragénaire.... ou mes amis, mes amours, mes emmerdes ( Merci Charles!)
  • Contact

Recherche

Liens