Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 19:48

Je suis à géométrie variable. On le sait, je ne cesse de le bramer sur tous les toits du monde. Je prends du poids rien qu'en respirant.

 

Ces derniers mois, j'en perds. Paisiblement, ai-je envie de dire. Pour moi qui suis une fille de bataille, qui mène mes combats sabre au clair, c'est presque bizarre d'écrire cela. Même de le penser. 

J'en discutais aujourd'hui avec un copain qui m'a dit qu'il avait un peu remarqué ma perte de poids. Un autre m'a dit qu'il me trouvait embellie. Gentille façon!  D'autres l'ont vu plus clairement. 

L'inévitable question ensuite après l'étonnement, c'est : "T'as perdu combien?"

Je ne le dirai pas sur ces pages. Je copie Fernand Raynaud et son fût du canon...  et je me contente d' "un certain nombre". 

C'est quelque chose d'avouer qu'on a perdu beaucoup de poids; Parce que ça veut dire qu'on avait du poids à perdre. Et on imagine le nombre de paquets de sucre que  l'on se trimbalait sur le dos et ça fout carrément la frousse!

Le point positif, c'est qu'on se trouve plus jolie et qu'on a plaisir à s'habiller.

Le point négatif, c'est que ça ruine, les robes de princesses....

 

Repost 0
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 21:22

Encore une leçon à apprendre. Toujours la même. Une fois de plus. 

 

Depuis deux jours, j'ai la chanson de Jean-Louis Aubert dans la tête.... Voilà, c'est fini....

Repost 0
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 20:41

Je claironne depuis longtemps ( depuis que je pensais que nous aurions un second tour Fillon Le Pen) que je m'abstiendrai le 7 mai. Plus de vot'utile pour ma part. 

Trois élection présidentielles qu'on me fait le coup du front républicain pour faire barrage au FN..

Aujourd'hui encore, je pense que le 7 mai, je n'irai pas voter. 

Il n'est cependant pas exclu que je me réveille le matin du 7, ou que l'heure de fermeture du bureau de vote approchant, je ne me résolve quand même à y aller... On verra bien. 

Repost 0
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 19:57

Et hop! Une dizaine en moins! Ce qui en fait deux de perdues depuis environ 15 mois. 

Du coup.... me voilà débarrassée des kilos de tristesse laissés par par cette saleté de rupture de 2014 ( vous savez, celle où j'en avais marre d'être la troisième roue d'un tandem marital). 

Une façon de faire le deuil? 

Repost 0
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 19:27

Najat Vallaud Belkacem a écrit une autobiographie et l'a intitulée 

"La vie a plus d'imagination que toi". Oui. Soit. Certes. 

 

Je tiens à signaler que c'est une presque mienne expression, figurant sur ce blog à l'article Speechless du 12 septembre 2012, dont voici d'ailleurs le lien 

http://trois-petits-tours-et-puis.over-blog.com/search/speechless/

C'est à moi!!!! C'est ma formule ( magique!).. rends-la moi!!!

 

Parmi les quelques lecteurs qui s'attardent sur mes pages, il y aurait donc ma ministre de tutelle! Fichtre! Je vous l'avais bien dit, on n'est qu'à cinq personnes du monde entier. Max! Là, c'est carrément du direct. 

Bon, en ce qui concerne les idées de cette femme pour l'Education nationale, je décline toute responsabilité! Jamais je n'aurais imaginé un quart de ce qu'elle a mis en place avec ses réformes! Là, pour le coup, c'est elle qui a plus d'imagination que moi!

 

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 22:13

J'en perds! Pourvu que je ne le retrouve pas si vite. Je suis à géométrie variable....Cette géométrie-là, je la préfère dans la réduction. 

Ce que je préfère encore plus, c'est quand on le remarque. Ca commence à se voir. Et c'est une sensation délicieuse que de s'en rendre compte et surtout de se le faire remarquer. 

 

Pour l'instant, cela ne me coûte aucun effort ( tu penses, entre le théâtre, une inspection qui me pend au nez, un achat d'appartement, les travaux et le déménagement qui en découle..... le chocolat n'a pas le temps de me manquer!).. 

 

Pourvu que ça dure!    

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 10:45

Je viens de rejoindre la cohorte des propriétaires..Passage à l'âge adulte?  

Repost 0
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 22:04

Poulette et moi avions ce soir grand besoin de nous détendre. Nous voilà parties aux thermes allemands non loin de chez nous. 

 

Sur la porte de l'établissement, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir, entre autres pannonceaux interdisant les appareils technologiques, la bouffe et autres boissons ou  le port de maillots non conventionnels, un petit dessin montrant deux paires de pieds humains l'une sur l'autre  ( mais une appartenant à une personne couchée sur le dos et l'autre;...hum hum, au-dessus!) - PS j'ai cherché le dessin mais il est introuvable sur le net....J'ai cru mal voir. Je demande à Poulette ce qu'elle comprend à cette image. Elle me regarde d'un air navré:

Ben, enfin, maman, c'est clair, non? 

 

J'avais donc bien compris. Il est interdit de s'envoyer en l'air dans les thermes de Bad Krozingen! Il m'apparait complètement dingue de penser que certains puissent le faire!

Déjà, qu'on soit obligé de le préciser  l'entrée me dit que d'autres ne pensent pas comme moi. Et là, ma fille me dit qu'elle a déjà vu des nageurs faire des galipettes dans le bassin de notre piscine municipale. 

Alors, là, je tombe des nues. La piscine municipale est bien le dernier endroit où il me viendrait à l'esprit de tenter un rapprochement quelconque! L'eau est froide, la lumière peu flatteuse, les couleurs un peu glauque, ça résonne, il y a du bruit....le maillot colle..;Pouark! 

 

Non, mais... certains sont vraiment des bêtes!

 

 

 

 

 

Repost 0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 08:56

J'ai attaqué ce matin très très fort en bougeant mon lave-linge mort au champs d'honneur. On m'en livre un autre ce matin, du coup, j'avais tout débarrassé déjà jeudi soir ( colonne de salle de bain énorme, bibliothèque dans le couloir qui allait gêner le passage et comme hier était une journée très longue, il fallait bien que je m’avanças! ). Ce matin, j'ai bougé la bête morte et découvert un champs d'horreur sédimenté. Les voisins ont dû être heureux de m'entendre m'agiter dès potron-minet en frottant le sol et la tuyauterie.

Imaginez-vous la quantité de questions qui a traversé ma petite tête lors de ce travail rebutant? Robinet d'arrivée d'eau à fermer ou non? Il a l'air coincé, si je force un peu va-t-il me claquer entre les doigts? Sont-ce les livreurs qui vont le faire ou vont-ils me planter  là, avec mon nouveau lave-linge et démerdassek? Dois-je garder le tuyau d'arrivée d'eau?

J'ai vite eu la réponse à la première question en dévissant le tuyau d'arrivée d'eau! Oui, de la flotte coule. Avec pression.

Regardons le robinet de plus près. Il me semble ouvert au max. Je tourne donc et je tente. Miracle, il  n’est pas  bloqué, j'arrive à le fermer en douceur.

Je t'épargne les détails suivants, ils sont strictement sans intérêt.

 

Je trouve le travail manuel sans équivalent pour la réflexion: ou si, peut-être la transe hypnotique. Quand je bricole, je nettoie, je peins, je range, nombre fulgurances traversent mon esprit enfin libéré de ses cogitations hamsteresques(  vous savez bien,  comme le rongeur, dans sa roue, qui tourne, tourne, reste sur place et a l'impression de ne faire que ça.....) et j'en apprends plus sur moi-même lors d'une de ses séances (bénéfiques sur le plan matériel en plus!) que lors d'un coûteux entretien avec un psytruc * ( entretien, tieeeeeens, le mot est bien choisi): il y a longtemps que je sais que la peur de manquer ( la fameuse PDM - c'est ainsi que je nomme affectueusement cette saloperie qui me bouffe la vie depuis 44 ans maintenant) régit mes actes, mes pensées, mes croyances. Que je passe ma vie à me préparer à des catastrophes qui ne m'arriveront probablement jamais.

Sans penser qu'une catastrophe, c'est précisément un truc qu'on ne peut pas gérer! Sinon, ce n'est pas une catastrophe. C'est un ennui, une contrariété, un emmerdement, une dépense imprévue et qui va grever votre budget, etc....

 

 Attention, je ne dis pas que les catastrophes n'existent pas. Je dis qu'elles sont heureusement rares. Perdre un être très cher dans des circonstances dramatiques, c'est une catastrophe!

D'ailleurs, j'ai cherché dans le Larousse. Rien de mieux qu'une définition précise pour savoir de quoi on parle.

D'où: 

  • Événement qui cause de graves bouleversements, des morts : Le sang-froid du pilote a évité la catastrophe.
  • Accident jugé grave par la personne qui en subit les conséquences : Le départ de Pierre est une catastrophe pour elle.
  • Événement décisif qui amène le dénouement de la tragédie classique

Ma vie n'ayant rien d'une tragédie classique ( quoique....) j'ai été percutée de plein fouet par le second sens du mot: Jugé grave par la personne qui en subit les conséquences!

Voilà! Dans la mesure où je me fais l'effet d'être une pauvre petite chose sans défense incapable de supporter le poids de la vie, tout m'apparaît insurmontable. Alors que je sais très bien me débrouiller ( c'est même un qualificatif qui est venu plusieurs fois dans la bouche de gens qui me connaissent). Je suis même spécialement débrouillarde - en toute objectivité.
Et comme j'applique la maxime de mon cher directeur: " Aide-toi et le ciel t'aidera"... je ne suis pas près d'être prise au dépourvu.

Alors, tant pis si j'ennuie un peu mes " personnes-ressources" en leur demandant  une aide hypothétique..

Tant pis.si le père de ma fille ne trouve pas le moyen de me répondre quand je lui demande une aide informatique, Google is my best friend! Et à moi la solution!

Après tout,  la vie est une somme d'emmerdements ( cf. loi de Murphy dite de l'emmerdement maximum ou de la tartine qui s'étale du côté beurré..): passer sa vie à se protéger de la vie, ce n'est pas une vie!

 

 

* Je ne parle pas de ma thérapeute, qui , elle m'a toujours été d'une aide précieuse!!!!! Je vous donne ses coordonnées, si vous le voulez. 

 

Repost 0
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 19:20

Ma Poulette a pris l'avion ce week-end. Qui me connaît imagine à quel point j'ai tremblé. Elle aussi, certes, mais elle l'a pris. Avec son papa. Elle n'avait pas le choix, pour la fête de famille à 800 km. Elle a aimé. C'était affolant d'imaginer vendredi soir ma fille dans les airs. ( il y a quelque chose de contraire à la nature à penser à cela). J’ai pris sur moi, je ne lui ai pas montré à quel point j'avais peur. Je ne lui ai pas parlé des cauchemars que j’avais faits ces dernières nuits.

J'aurais aimé moi aussi ne pas avoir le choix et devoir le prendre un jour. La peur panique ne serait peut-être plus qu'un mauvais souvenir. Et j'aurais vu Rome, l'Irlande ou la Sicile, les îles éoliennes, Prague ou Vienne.....

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Cat
  • Le blog de Cat
  • : Tribulations sentimenthe-à-l'eau- rocambolesques post-divorce d'une quadragénaire.... ou mes amis, mes amours, mes emmerdes ( Merci Charles!)
  • Contact

Recherche

Liens