Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 19:37

Apparemment, Albert Einstein aurait dit 

La folie, c'est de refaire la même chose et d'en attendre un résultat différent. 

Est-ce vraiment the King of relativity qui a dit ça ou non, en fait, on s'en tape! Le plus important, c'est que c'est vrai!

On peut appliquer cela à tous les domaines de la vie. Mais ce soir, je choisis de l'appliquer à la vie amoureuse. 

 

Cette année 2017 a vu se produire deux tentatives de retrouvailles avec des hommes du passé. Un avec lequel il ne s'était JAMAIS rien passé mais avec lequel il y avait toujours eu lourdes allusions avec gros sabots. Nous nous sommes embrassés pour la première fois le dimanche soir 1er janvier. Capotage en beauté quelques semaines plus tard. 

Deuxième essai avec un ex que je tenais pour mon seul regret ( nous étions ensemble, puis plus, puis on se retrouvait.....toujours à mon initiative). Sur le papier, j'avais  tout pour rester avec lui, pour être heureuse avec lui, mais dans la réalité, il y avait toujours des trucs qui coinçaient ( je ne vais pas faire la liste)  Celui-ci, je l'ai retrouvé le dimanche soir de Pâques. Capotage pas glop quelques... heures, jours plus tard ( c'est compliqué de dater le moment).

 

Première leçon: Cat, tu dois te méfier des hommes que tu embrasses les dimanches soirs fériés en 2017. Le soir de la Pentecôte, tu te cloîtres chez toi.

 

Deuxième leçon: Cat, quand on dit que le réchauffé ce n'est pas terrible, c'est vrai. 

 

Les gens ne changent pas. Du tout. Un mec vulgaire, grossier, qui ne te tentait pas à l'époque, peu intéressant culturellement pour l'un,  pas élégant, atteint de diarrhée verbale, assez angoissé par l'idée d'être seul pour l'autre, ça a peu de chances de changer. 

Pas besoin d 'aller vérifier 150 fois que tu n'as rien à faire avec eux. Pas besoin de te prendre la porte dans la G** ou de trébucher 10 fois sur la même pierre. Pas besoin de rejouer le drame F. 

Dommage pour ce coup-ci. 

 

Cat, tu t'infliges toujours des épreuves difficiles. Cat, par pitié, sois indulgente envers toi. Sois gentille et bienveillante.Tu en as assez bavé, non? Qu'est-ce-que tu avais à aller le retrouver?

Cat, tu sais ce que tu veux. Une jolie histoire, en toute simplicité. Les mecs torturés, tu as assez donné, non?  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cat
  • Le blog de Cat
  • : Tribulations sentimenthe-à-l'eau- rocambolesques post-divorce d'une quadragénaire.... ou mes amis, mes amours, mes emmerdes ( Merci Charles!)
  • Contact

Recherche

Liens